PRIX DE DESSIN CONTEMPORAIN GUERLAIN

INVITÉ : FONDATION FLORENCE ET DANIEL GUERLAIN

LIEU : PALAIS BRONGNIART – PARIS

ÉVÈNEMENT : 27ÈME ÉDITION DU SALON DU DESSIN

Mille vies sur l’Amour, 2015, 114 x 175cm, crayon noir, fusain, sanguines, brou de noix, aquarelle sur papier

Stand du prix du dessin contemporain

En 1996, Florence & Daniel Guerlain ont crée une fondation éponyme, reconnue depuis d’utilité publique. En 2007, Florence et Daniel Guerlain décident de se recentrer sur leur passion, le dessin contemporain, même s’ils continuent de collectionner d’autres médiums. Daniel et Florence Guerlain ont fait don d’une partie de leur collection de dessins contemporains l’année dernière au Musée national d’art moderne.
Ils ont créé le Prix de dessin contemporain afin de mettre en valeur trois artistes par an. Ainsi, chaque année, trois artistes, en lice pour le Prix de dessin contemporain exposent leur travail sur le stand de la Fondation Guerlain au Salon du dessin.
Pour 2017, les noms des trois artistes sélectionnés pour l’édition du 10ème anniversaire ont été annoncés le 15 décembre dernier, il s’agit de Didier Trenet, Ciprian Muresan et Charles Avery.

DIDIER TRENET

Didier Trenet est né en 1965, il vit et travaille à Trambly, Bourgogne.
Diplômé de la Villa Arson en 1991, après des études à l’École des Beaux-Arts de Mâcon, il a participé à l’exposition « Migrateurs » au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris en 1993. Après avoir été pensionnaire de la Villa Medicis à Rome en 1997, il réalise une exposition pour le Cabinet d’art graphique du Centre George Pompidou, « Le jardin de ma mère, études et ruines ».
Les œuvres de Didier Trenet sont représentées dans différentes collections publiques, parmi lesquelles le FRAC Ile de France, le FRAC Picardie, le FMAC de la ville de Paris, le FNAC, ainsi que dans la collection du Musée National d’Art Moderne, Centre Georges Pompidou.
Il est également dans la collection de Florence et Daniel Guerlain
Il est représenté par la galerie Claudine Papillon à Paris

CIPRIAN MURESAN

Ciprian Muresan est né en Roumanie en 1977. Il vit et travaille à Cluj.
Il étudie d’abord la sculpture à l’Académie des Beaux-Arts de Cluj, pour étendre ensuite sa pratique artistique vers le dessin, la photo, la vidéo, les installations, les films d’animation. Son travail prend racine dans la Roumanie post-communiste, mais aussi dans l’histoire de l’art, dont il fait une relecture incisive, à l’exemple du Chien Andalou de Bunuel -revisité par Shrek- de La Nona Ora de Maurizio Cattelan ou de la célèbre photographie d’Yves Klein Le Saut dans le vide.
Il a représenté la Roumanie à la Biennale de Venise en 2009 ; En France on a pu voir son travail en 2006 au Palais de Tokyo, en 2008 au Carré d’art de Nîmes, en 2011 au FRAC Champagne-Ardenne, en 2015 au Musée d´Art Contemporain du Val-de-Marne MAC/Val et en 2016 au Centre Pompidou.
Il est dans les collections du centre Pompidou, du FRAC Nord-Pas de Calais, du FRAC Champagne-Ardenne et dans la collection Florence et Daniel Guerlain.
Il est représenté par les galeries Plan B Cluj-Berlin, David Nolan à New York, Wilkinson à Londres et Eric Hussenot à Paris.

All images from a Book on Dora Maurer, 2015, graphite sur papier, 66.7 x 48.9 cm, Collection Florence et Daniel Guerlain, Courtesy David Nolan Gallery ©André Morin
Untitled (Stone Mouse Sellers), 2008, Pencil and Gouache on Card, 96 x 132,5 cm, Courtesy de l’artiste

CHARLES AVERY

Charles Avery est né en 1973 en Ecosse, il vit et travaille à Londres et sur l’ile de Mull.
Il est l’auteur d’une véritable mythologie — The Islanders an Introduction — à laquelle il se consacre entièrement depuis 2004. A travers textes, dessins, installations et sculptures, Charles Avery nous décrit une île et un monde imaginaire — sa géographie, sa faune sa flore, ses habitants — régi par des lois particulières, qu’un explorateur est amené peu à peu à nous faire découvrir. Au-delà d’une narration empreinte d’un réalisme achevé — ses dessins, en particulier, qui témoignent d’une étonnante virtuosité — le récit révèle un système complexe où des considérations d’ordre logique et philosophique semblent l’emporter : les faits, gestes et évènements qui nous sont rapportés paraissent continuellement répondre à des dialectiques fondées sur l’équivalence et l’incertitude.

Le Frac Ile-de-France/Le Plateau a organisé en 2010 sa première exposition personnelle en France. Il a représenté l’Ecosse à la Biennale de Venise en 2007. Il est représenté par Pilar Corrias à Londres, Grimm gallery à Amsterdam, Ingleby Gallery à Edhinburgh. Il est dans les collections du Frac Ile de France et dans la collection Florence et Daniel Guerlain.

SUIVRE LE SALON DU DESSIN