Guests

En partenariat avec le Musée Girodet, Montargis

Scène(s) de déluge chez Girodet »

Coordonnées du musée :

2, rue du Faubourg de la Chaussée
45 200 Montargis

Tél : 02 38 98 07 81
Fax : 02 38 85 59 19

This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

En partenariat avec le Musée Girodet de Montargis, la Société du Salon du dessin présente une exposition-dossier rassemblant l’essentiel des études préparatoires réalisés par Anne-Louis Girodet-Trioson (1767-1824) pour sa Scène de déluge (Salon de 1806, Paris, Musée du Louvre). Ce tableau michelangelesque, qui permit à l’artiste d’obtenir la prééminence sur son maître Louis David au concours des prix décennaux de 1810 et marqua par sa « terribilità » toute la génération romantique, fut conçu selon les exigences des principes néoclassiques. Suivant ce préalable, qui initiait le travail pictural par des recherches graphiques approfondies autour de chaque figure, Girodet réalisa plusieurs académies, draperies et détails aussi remarquables par la finesse de leur trait que par leur spectaculaire mise en page. Rassemblées avec différents essais d’ensemble pour la composition, ces feuilles témoignent de l’art d’un peintre unanimement reconnu pour la qualité de son dessin comme pour l’originalité de ses conceptions, ici mise au service du sublime.
A l’occasion de cette exposition, une campagne de mécénat participatif sera lancée pour aider à la restauration du fonds de dessins et estampes du musée Girodet touché par l’inondation du 31 mai 2016, soit plus de 1200 feuilles restées immergées pendant trois jours. Une présentation du sinistre, en texte et en images, accompagnera ainsi les dessins réunis sur le stand parmi lesquels l’Etude de draperie pour la Scène de déluge du Musée des Beaux-Arts de Nantes qui sert de visuel au Salon du dessin 2017.

Deux images de l'exposition :

GIRODET-DE-ROUCY-TRIOSON-1024Anne-Louis Girodet-Trioson, Etude de draperie pour la « Scène de déluge »
Mine au graphite et pierre blanche sur papier, 47,8 x 56 cm
Nantes, Musée des Beaux-Arts, inv. 1503

Anne-Louis-Girodet-Trioson-Etude-scene-deluge-l

Anne-Louis Girodet-Trioson, Etude pour « Une Scène de déluge », la mère et son enfant
Mine au graphite, pierre noire, fusain sur papier, 59,7 x 44,4 cm
Montargis, Musée Girodet, inv. 982.9 


En partenariat avec Le Cabinet des amateurs de dessin de l’école des Beaux-Arts

Exposition "Le partage d’une passion" – 10 ans d’acquisitions de l’association

Depuis 2006, l’association Le Cabinet des amateurs de dessins de l’École des Beaux-Arts participe à l’enrichissement des collections de dessins de l’institution. Constituée de dessins scolaires ou d’œuvres acquises par des collectionneurs ou par des artistes, la collection de dessins de l’École des Beaux-Arts qui compte parmi les plus belles collections de dessins de France, est le reflet de l’enseignement dispensé au cours des siècles à l’école et des goûts de ces donateurs. L’association a souhaité combler par l’achat de dessins certaines lacunes de la collection, tout en respectant la spécificité et l’originalité du fonds. Face à un marché exigeant et des moyens modestes, l’association est parvenue en dix ans à acquérir une centaine de dessins des écoles italienne, espagnole, nordique et française allant du XVIe au XXe siècle.
Citons quelques œuvres importantes comme celles d’Elisabetta Sirani,  Jacques stella,  Giovan Battista Gaulli, Hubert Robert, Jean-Baptiste Greuze, Eugène Delacroix, Jean-François Millet, Théodore Chasseriau, Théodore Rousseau, James Pradier et Giuseppe Penone.

Trois image de l'exposition

Jean-Baptiste-Greuze-tete-enfant-lJean-Baptiste Greuze (1725-1806)
Tête d’enfant regardant avec effroi.
Sanguine sur papier beige contre-collé en plein sur carton (421x318 mm)
Ecole des Beaux-Arts de Paris

 

Eugene-Delacroix-Saint-Paul-renverse-sur-la-route-de-Damas-l

Eugène Delacroix (1798-1863)
Saint-Paul renversé sur la route de Damas
Mine de plomb, pierre noire et aquarelle (253 x 392 mm)
Ecole des Beaux-Arts de Paris 

 

Jean-francois-mille-paysanne-plumant-une-oie-lJean-François Millet (1814-1875)
Paysanne plumant une oie
Crayon noir sur papier légèrement teinté gris-bleu (300 x 223 mm)
Ecole des Beaux-Arts de Paris 


FONDATION FLORENCE ET DANIEL GUERLAIN

Stand du prix du dessin contemporain

En 1996, Florence & Daniel Guerlain ont crée une fondation éponyme, reconnue depuis d'utilité publique. En 2007, Florence et Daniel Guerlain décident de se recentrer sur leur passion, le dessin contemporain, même s'ils continuent de collectionner d'autres médiums. Daniel et Florence Guerlain ont fait don d’une partie de leur collection de dessins contemporains l’année dernière au Musée national d’art moderne.

Ils ont créé le Prix de dessin contemporain afin de mettre en valeur trois artistes par an. Ainsi, chaque année, trois artistes, en lice pour le Prix de dessin contemporain exposent leur travail sur le stand de la Fondation Guerlain au Salon du dessin.
Pour 2017, les noms des trois artistes sélectionnés pour l’édition du 10ème anniversaire ont été annoncés le 15 décembre dernier, il s’agit de Didier Trenet, Ciprian Muresan et Charles Avery.

DIDIER TRENET

Didier Trenet est né en 1965, il vit et travaille à Trambly, Bourgogne.
Diplômé de la Villa Arson en 1991, après des études à l’École des Beaux-Arts de Mâcon, il a participé à l’exposition « Migrateurs » au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris en 1993. Après avoir été pensionnaire de la Villa Medicis à Rome en 1997, il réalise une exposition pour le Cabinet d’art graphique du Centre George Pompidou, « Le jardin de ma mère, études et ruines ».
Les œuvres de Didier Trenet sont représentées dans différentes collections publiques, parmi lesquelles le FRAC Ile de France, le FRAC Picardie, le FMAC de la ville de Paris, le FNAC, ainsi que dans la collection du Musée National d’Art Moderne, Centre Georges Pompidou.
Il est également dans la collection de Florence et Daniel Guerlain
Il est représenté par la galerie Claudine Papillon à Paris

Trenet-Mille-vies-sur-l-Amour-L

Mille vies sur l'Amour, 2015
114 x 175cm
crayon noir, fusain, sanguines, brou de noix, aquarelle sur papier 

CIPRIAN MURESAN

Ciprian Muresan est né en Roumanie en 1977. Il vit et travaille à Cluj.
Il étudie d’abord la sculpture à l’Académie des Beaux-Arts de Cluj, pour étendre ensuite sa pratique artistique vers le dessin, la photo, la vidéo, les installations, les films d’animation. Son travail prend racine dans la Roumanie post-communiste, mais aussi dans l’histoire de l’art, dont il fait une relecture incisive, à l’exemple du Chien Andalou de Bunuel -revisité par Shrek- de La Nona Ora de Maurizio Cattelan ou de la célèbre photographie d’Yves Klein Le Saut dans le vide.
Il a représenté la Roumanie à la Biennale de Venise en 2009 ; En France on a pu voir son travail en 2006 au Palais de Tokyo, en 2008 au Carré d’art de Nîmes, en 2011 au FRAC Champagne-Ardenne, en 2015 au Musée d´Art Contemporain du Val-de-Marne MAC/Val et en 2016 au Centre Pompidou.
Il est dans les collections du centre Pompidou, du FRAC Nord-Pas de Calais, du FRAC Champagne-Ardenne et dans la collection Florence et Daniel Guerlain.
Il est représenté par les galeries Plan B Cluj-Berlin, David Nolan à New York, Wilkinson à Londres et Eric Hussenot à Paris.

Muresan-l

All images from a Book on Dora Maurer, 2015
graphite sur papier
66.7 x 48.9 cm
Collection Florence et Daniel Guerlain
Courtesy David Nolan Gallery
©André Morin 

CHARLES AVERY

Charles Avery est né en 1973 en Ecosse, il vit et travaille à Londres et sur l’ile de Mull. 
Il est l’auteur d’une véritable mythologie — The Islanders an Introduction — à laquelle il se consacre entièrement depuis 2004. A travers textes, dessins, installations et sculptures, Charles Avery nous décrit une île et un monde imaginaire — sa géographie, sa faune sa flore, ses habitants — régi par des lois particulières, qu’un explorateur est amené peu à peu à nous faire découvrir. Au-delà d’une narration empreinte d’un réalisme achevé — ses dessins, en particulier, qui témoignent d’une étonnante virtuosité — le récit révèle un système complexe où des considérations d’ordre logique et philosophique semblent l’emporter : les faits, gestes et évènements qui nous sont rapportés paraissent continuellement répondre à des dialectiques fondées sur l’équivalence et l’incertitude.

Le Frac Ile-de-France/Le Plateau a organisé en 2010 sa première exposition personnelle en France. Il a représenté l’Ecosse à la Biennale de Venise en 2007. Il est représenté par Pilar Corrias à Londres, Grimm gallery à Amsterdam, Ingleby Gallery à Edhinburgh. Il est dans les collections du Frac Ile de France et dans la collection Florence et Daniel Guerlain.

Avry-l

Untitled (Stone Mouse Sellers) 2008 
Pencil and Gouache on Card
96 x 132,5 cm 
Courtesy de l’artiste

 

More in this category: « Publications